Rencontre avec Sa Mère la Pub

Focus on • 12 juillet 2017
Rencontre avec Sa Mère la Pub - Samedi en 8 Metz

Emission humoristique toute nouvelle et made in Metz, Sa Mère la Pub réalise des critiques de vieilles ou nouvelles publicités de la pop culture. Pas simple de se faire une place dans le monde des YouTubers mais avant qu’ils ne soient trop occupés à parcourir le monde pour des interviews, Samedi en 8 s’est rapproché des deux fils de Pub, Kooz et GentleSkull afin de faire connaissance et de comprendre un peu mieux leur concept.

 

Qui sont Kooz et GentleSkull ?

 

GentleSkull : 
Je m’appelle Victor Jochem, j’ai 23 ans et j’habite sur Metz, je suis originaire du coin de Strasbourg. Dessin, musique, photo, écriture, vidéo, etc. Je me passionne et m’épanoui dans divers domaines artistiques depuis tout petit avec le soutien de mes parents. Au fil des années, je me suis formé en autodidacte dans tous ces domaines, en parallèle d’un Bac L option lourde Arts-Plastiques et un BTS MUC, cherchant quelqu’un avec qui partager toutes ces passions. 
J’ai alors rencontré Kooz et lui ai proposé de rejoindre Sa Mère la Pub qui n’était alors qu’à l’état de projet.

 

Kooz : Je suis un polyvalent passionné, touche à tout et curieux, rêveur qui a les pieds sur terre, plutôt discret dans le monde de la vidéo ou de la photographie je regardais les autres de loin jusqu’à rencontrer GentleSkull qui m’a littéralement pris par l’épaule et placé devant la caméra. Une nouvelle passion est née en moi et très vite il m’a donné le virus des vidéos avec sa bonne humeur et son optimisme. Aujourd’hui, je me vois comme quelqu’un de chanceux, et je compte bien profiter de cette chance pour faire de Sa Mère la Pub un projet d’ampleur.

 

Qu’est-ce qui vous ai passé par la tête pour avoir l’idée de créer l’émission « Sa Mère la Pub » et de lui donner ce nom ?

 

GentleSkull : 
Créant des vidéos depuis longtemps et après plusieurs projets tombés à l’eau, j’avais dans l’idée de créer une émission sur les publicités, à la seule condition de me lancer dans cette aventure en duo. Pour ce qui est du nom de l’émission, c’est lors d’un trajet en voiture au cours duquel nous cherchions un nom pour l’émission, bien avant que ce projet ne se concrétise, que ma copine a trouvé le nom « Sa Mère la Pub » et que nous avons validé.

 

Rencontre avec Sa Mère la Pub - Samedi en 8 Metz

 

Quel est son concept ?

 

GentleSkull : Etant de grands fans de l’émission Joueur du Grenier, il nous a paru évident de reprendre le format de celle-ci et de l’adapter à notre univers et surtout aux publicités.
 Notre émission s’inspire aussi des Analyses de pubs de MisterJDay et M. Connard, à la différence que nous ne prétendons pas faire de « l’analyse », c’est-à-dire proposer une étude minutieuse du sujet, mais bien de la « critique » de publicités, autrement dit, prendre le point de vue du mec qui se pose sur son canapé après une journée de boulot et y ajouter une bonne dose d’humour et de mise en scène !

 

Quel est votre objectif ?

 

GentleSkull : Nous mettons un point d’honneur à travailler la qualité de nos vidéos afin que celles-ci soient agréables au plus grand nombre et surtout qu’elles nous plaisent à nous ! À titre d’exemple, l’épisode 1 à nécessité environ 70 heures de travail pour 9 minutes de vidéo.
 Nous souhaitons simplement que les personnes qui viennent sur notre chaîne y passent un bon moment et repartent avec des slogans plein la tête !

 

Kooz : La « YouTube Money » bien évidemment !

 

Un conseil pour démarrer sur YouTube ?

 

GentleSkull : YouTube est une aventure qu’il faut soigneusement préparer si on veut qu’elle soit merveilleuse ! Il faut avant tout définir ton projet : Quel est ton but ? Qu’est-ce que tu veux partager ? Qu’est-ce que tu aimes faire ? Pourquoi ira-t-on regarder tes vidéos plutôt que celles de quelqu’un d’autre ? 
Ensuite, il est nécessaire d’investir dans un minimum de matériel, adapté selon le projet et le budget, prendre le temps de se renseigner, comparer, tester, etc.
 Mais plus que financier, c’est un investissement personnel, c’est du temps, de la motivation et de l’énergie pour la création du contenu, mais également pour la gestion.

 

Kooz : Comme je l’ai répété à un jeune homme qui est venu nous voir à Metztorii et qui voulait se lancer dans le monde des vidéastes, le meilleur conseil que moi, ou même un grand youtuber qui pèse plusieurs milliers d’abonnés pourrait donner c’est de faire ce que l’on aime principalement. De pas s’arrêter aux échecs mais au contraire de s’en servir comme matière à s’améliorer, sans perdre de vue que l’idée première reste de partager quelque chose.

 

Wells : Hey les gars n’oubliez pas mon chèque !

 

Kooz : Ah oui, lui c’est Wells, Sa Mère la Pub prend de l’ampleur et on a pris la décision de s’associer avec quelqu’un qui peut nous apporter de l’aide sur la gestion de la chaîne !

 

GentleSkull : C’est un peu notre Nico du JdG (Joueur du Grenier) façon SMP (Sa Mère la Pub) ! Abonnez-vous bande de fils de pub !

 

Marie-Charlotte

Marie-Charlotte

Marie-Charlotte, mais pas aux fraises est un peu folle mais aime beaucoup les éléphant à tel point qu'elle s'en est fait graver un dans le bras. Mordue de Culture et messine accomplie elle vous emmène en voyage au coeur de la ville et de ses manifestations.

fermeture du menu à droite