Portrait d’une résidente de TCRM-Blida : Ana Ibanez

Cultur'all • 9 mars 2017
Portrait d'une résidente de TCRM-Blida : Ana Ibanez - Samedi en 8 Metz

Au « fil » des créations, et ne trouvant jamais « sac à son bras », Anne-Laure décide de se concentrer sur la conception et la fabrication de ses propres modèles. Loin des formations traditionnelles, son regard de plasticienne puise librement dans tout ce qui l’entoure. Dans chaque sac ANA Ibanez, au milieu des milles et une choses « indispensables », vous trouverez toujours un peu de l’âme de celle qui l’a adopté, ainsi que le savoir-faire de sa créatrice.

 

Comment êtes vous devenu « résidente Blida » ?

 

Je cherchais un local qui me permettrait de dissocier vie privée et professionnelle, étant donné que je travaillais chez moi depuis 3 ans. Les besoins de voir du monde et de faire évoluer ma marque m’ont permis de mieux découvrir Blida, et d’y déposer une demande pour obtenir un espace.

 

Quels sont les avantages d’être résidente à TCRM BLIDA ?

 

Le partage et l’entraide sont les principaux avantages d’être résidente à TCRM BLIDA. Le fait de croiser chaque jour des gens d’univers différents est une source inépuisable d’inspiration. J’ai également un espace que je continue chaque jour d’investir et de personnaliser, dans lequel je peux recevoir mes client(e)s afin qu’ils ou elles puissent personnaliser le modèle choisi (couleurs, matières…).

 

Avez-vous eu déjà la possibilité d’échanger avec d’autres « créateurs Blida » sur des projets particuliers ? si oui lesquels ?

 

Oui j’ai déjà pu échanger avec plusieurs résidents Blida, notamment avec « bout d’essais » pour travailler avec eux sur les photos de la nouvelle collection, ou encore MDesign pour la fabrication de pièces en impression 3D. Rien n’est encore prévu officiellement mais de nombreux autres projets et collaborations pourraient voir le jour.

 

Qui vous inspire le plus chez Blida ?

 

Il n’y a pas une personne en particulier, mais c’est plutôt l’effervescence de ce lieu atypique ou se mêlent plein de disciplines aussi différentes que complémentaires, qui m’inspire.

 

Comment vous vient l’inspiration de vos créations ?

 

En écoutant une chanson, en regardant un film, l’ambiance ou la décoration d’une pièce… Mais c’est le plus souvent la matière elle même qui m’inspire : un tissu, un motif, une couleur, du cuir, en ce moment du liège par exemple… C’est de là que naissent mes modèles, avec pour but de mettre en valeur cette nouvelle découverte.

Portrait d'une résidente de TCRM-Blida : Ana Ibanez - Samedi en 8 Metz

Marie-Charlotte

Marie-Charlotte

Marie-Charlotte, mais pas aux fraises est un peu folle mais aime beaucoup les éléphant à tel point qu'elle s'en est fait graver un dans le bras. Mordue de Culture et messine accomplie elle vous emmène en voyage au coeur de la ville et de ses manifestations.

fermeture du menu à droite