Le Repas Dominical

Le Jour le plus Court

Cultur'all • 8 décembre 2016
Le Jour le plus Court - Samedi en 8 Metz © Gregory Wagenheim

Qui dit décembre dit : marché de Noël, décoration du sapin et marathon-cadeaux. Mais c’est réduire bien vite l’attrait de ce mois riche en émotions, en omettant « La Fête du Court-Métrage » ! Organisée par le CNC du 15 au 18 décembre prochain, cette modeste manifestation – d’envergure nationale, tout de même – met ainsi à l’honneur le format le plus court qui soit.

 

The Bloggers Cinema Club, toujours prompt à soutenir la création cinématographique, participe bien évidemment à cette grande messe du court-métrage. Acceuillie à TCRM-BLIDA, et accompagnée d’une dizaine de comparses tout aussi sémillants (Image’Est, Les Courtisans, Ellipse…), l’association messine vous réserve une programmation pas piquée des vers – ou des hannetons, c’est selon… Projetés entre 15h00 et 16h00 le 18 décembre, Résurgence Commode, AquaBike et Le Repas Dominical, sacré César 2016 du Meilleur Film d’Animation, raviront ceux pour qui Noël n’est pas qu’une sinécure. Qu’elles soient drôles, absurdes, un poil plus sérieuses ou émouvantes, ces trois propositions explorent les racines profondes de notre humanité et de notre relation aux autres. Et qui sait, quelques informations sur la seconde édition du Festival du Film Subversif de Metz pourraient bien s’inviter à la fête !

 

Enfin, en guise de préambule, rien ne vous empêche de réserver votre place au prochain Ciné-Club. Programmé le 15 décembre au Caméo Ariel, il met à l’honneur Ne vous retournez pas, thriller fantastico-haletant de Nicolas Roeg. Un classique à (re)découvrir sur grand écran. Franchement, entre nous, décembre, c’est tellement plus qu’un vieux monsieur barbu, assis sur un traineau… !

 

The Bloggers Cinema Club - Samedi en 8 Metz

 

Article rédigé par Tom Boulangée de The Bloggers Cinema Club.

Pour plus d’informations rendez-vous sur la page de l’événement : Le Jour le Plus Court.

Marie-Charlotte

Marie-Charlotte

Marie-Charlotte, mais pas aux fraises est un peu folle mais aime beaucoup les éléphant à tel point qu'elle s'en est fait graver un dans le bras. Mordue de Culture et messine accomplie elle vous emmène en voyage au coeur de la ville et de ses manifestations.

fermeture du menu à droite